Du design tour au design cour…

Forte de l’engouement du public en 2012, la ville de Montpellier a accueilli du 13 au 17 novembre dernier, et ce pour la seconde édition, le Design Tour 2013.

C’est la nouvelle mairie à l’architecture hors-normes signée Jean Nouvel qui a servi d’écrin aux quatre expositions majeures de ce Design Tour. Cela nous a permis de découvrir la nouvelle génération des entrepreneurs du design, de plonger au cœur du design stéphanois, de découvrir les Labels VIA 2013 et les lauréats du concours Intérieurs Cuir – Acte 3. Un parcours itinérant dans la ville a également été proposé afin de présenter un large panel de créations en matière de design.

montpellier magazine design tour 2013Au vu de l’intérêt porté par les citoyens montpelliérains pour participer à la concertation sur l’évolution architecturale et urbaine de notre ville à l’horizon 2040, la thématique de cette deuxième édition sous le signe des territoires surfe sur l’air du temps : « les territoires du design sont aussi diversifiés que les territoires de notre pays », disent les organisateurs. Cela laisse donc présager d’une forte affluence durant ces cinq jours d’expositions.

Montpellier Magazine présentation Design Cour

Afin de profiter de l’engouement du public et de la mise en avant des designers que permet le Design Tour, un projet émerge d’une réflexion entre la créatrice Louise Bonenfant et le collectif Parenthèse, créé en 2012 : « L’idée première part de l’envie de participer au Design Tour 2013, pour que des jeunes créateurs, designers et architectes de Montpellier présentent au public leur potentiel créatif. Mais cela ne fut pas possible pour cette année. »

Le constat est posé : d’après moi, la part pour promouvoir le travail des créateurs locaux dans cet événement est limitée. Le concept de la version off du festival devient alors l’alternative idéale, afin de montrer leur travail au plus grand nombre et ce dès cette année. De leurs questionnements sur la consommation du design et sur son marché naît le concept d’unicité.

– Louise Bonenfant et Fabien Salhen : En contre-pied du Design Tour, qui propose un parcours itinérant avec plusieurs lieux d’expositions et de vente, nous souhaitions un lieu unique de présentation (une cour de Montpellier) et la création de pièces singulières.

Cet événement se veut également éphémère de par sa durée et sa mise en scène.

– Fabien Salhen : Je fais partie du collectif Parenthèse, qui se compose d’un groupe d’amis de compétences et d’horizons différents mais tous liés par leur intérêt pour l’architecture. Nous avons pour l’occasion habillé la cour d’une scénographie constituée de lignes tendues qui font ressortir les qualités du lieu afin de présenter les créations.

C’est un peu le fil d’Ariane qui relie l’architecture au design. L’unicité ici prend toute sa valeur : le lieu, les créateurs et le collectif se veulent une seule et même entité, une vitrine éphémère de leur travail mis en commun.

Montpellier Magazine les sacs de Louise BonenfantLa créatrice Louise Bonenfant qui ici nous dévoile sa première collection de sacs (Leave Or Use), a rencontré de son côté les créateurs qui ont réalisé de nouvelles pièces, uniques bien sûr, spécialement pour l’événement : la créatrice de mobilier et objets uniques en béton Laurène Hombeck (Bobun), l’artiste plasticienne et architecte Christine Boileau qui travaille le carton, la créatrice de bijoux contemporains Emilie Losch (Anipoli).

Montpellier Magazine les bijoux d'Emilie Losch

– Louise Bonenfant : Carla, créatrice de lunettes qui œuvre dans son atelier/boutique « Carla’s Eyeworks » et qui avait pris connaissance de notre projet m’a contacté afin d’y participer. Elle fut donc la cinquième créatrice, oui que des femmes mais je ne l’ai pas fait exprès, à rejoindre notre aventure ».

Pour 2014 tout ce petit monde créatif et bouillonnant d’imagination pense déjà à étoffer l’événement, toujours dans le même but de révéler les jeunes talents de Montpellier.

– Fabien Salhen : Effectivement nous avons déjà discuté de l’évolution possible du Design Cour qui pourrait se dérouler dans plusieurs cours afin de présenter encore plus la création montpelliéraine. Il est encore trop tôt pour en dévoiler plus…

– Louise Bonenfant : A ma connaissance dans les autres villes étapes du Design Tour il n’existe pas de off, peut être que de ce projet que nous avons mis en place cette année à Montpellier naîtront d’autres événements dans les autres villes.

LE DESIGN COUR, cinq créateurs – une scénographie, s’est passé du 13 au 17 novembre 2013, en version off du DESIGN TOUR.

Dans le in de ce dernier, il ne fallait surtout pas louper ces trois showrooms qui ont pris le parti de présenter nos créateurs locaux avec une très belle scénographie réalisée pour l’occasion.

montpellier magazine KARU – Au 39 rue de la Valfère, l’association Ars Fabric, qui depuis 2005 se mobilise pour la pro­motion, le soutien et la valorisation des artisans créateurs contemporains de Montpellier et sa région, a permis ici à sept artisans d’art et quatre designers de présenter des œuvres originales et contemporaines, de belle facture, signées « made in Montpellier ».

Microsoft Word - prix_orange_design_tour_montpellier.docx Mr. & Mr., nous invitait, 12 rue Haguenot, dans leur « cave aux trésors » avec un dynamisme et un plaisir très communicatif. Nous y avons découvert une collection de bagages à main qui allie les savoir-faire artisanaux et leurs pratiques contemporaines du nomadisme. Entre les pochoirs, la collection de linge de table ludique et l’invention folle d’une paire de lunette sans dessus-dessous, Alexis Lautier et Pierre Talangrand nous on fait entrer dans leur univers empli de poésie. A noter qu’à cette occasion, ces créatifs fort sympathiques ont remporté un des prix coup de cœur Orange, avec leur « autel » revisité : « Petites étagères qui permettent d’installer tous ses souvenirs et autres objets que l’on ne veut pas jeter, mais que l’on conserve précieusement sans jamais savoir où les mettre…»

 – La Fenêtre nous proposait deux expositions. La première dans leur centre de création et de réflexion artistique au 27 rue Frédéric Peyson, où le designer Marc Aurel y présentait son mobilier. Puis à l’Hôtel Saint-Côme, une exposition collective sous forme de parcours pédagogique, qui nous faisait découvrir des créatifs locaux comme Miki Kaya et Olivier Côme. A voir également un autre article sur la Fenêtre : https://montpelliermagazine.wordpress.com/2013/10/12/le-triptyque-textile-de-la-fenetre/ 

Les 35 lieux du parcours regroupaient donc les trois lieux précédents, les autres étant en grande partie des commerces utilisant le festival comme vitrine publicitaire (c’est un avis qui n’engage que moi). De plus, la majorité de ces commerces étaient fermés le dimanche 17 novembre au grand dam du visiteur, ce que je trouve fort dommageable pour une manifestation annoncée pour une durée de cinq jours…

Mesdames et messieurs les commerçants, pourquoi ne pas jouer le jeu de l’événement, en présentant votre commerce non pas comme on pourrait le voir de manière habituelle, mais plutôt en créant un scénographie en  lien avec la manifestation ?

Pourquoi, puisque vous êtes installés dans notre ville et pour certains depuis fort longtemps, vous ne prenez pas le parti d’inviter un des nombreux créateurs de notre région ? La jeune création existe à Montpellier, et ce dans de multiples disciplines. A vous et à nous de montrer le travail de ces créatifs locaux émergents.

Merci encore au collectif Parenthèse d’avoir réalisé ce off nommé Design Cour, je trouve votre démarche respectable et le résultat de bonne qualité.

Je ne peux que vous conseiller de suivre ces créateurs, designers, architectes locaux qui j’espère seront en pleine lumière demain.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s