Les trois-huit au Leica

La photographie est le médium de prédilection, choisi par le Pavillon populaire, pour nous faire découvrir les travaux d’artistes de tous bords. Cet espace d’exposition (gratuit pour tous) s’applique à nous faire entrer, par le biais de l’œil de l’objectif, dans des mondes éclectiques chargés d’histoire. Gilles Mora (directeur artistique) nous convie, avec la photographie industrielle de Jakob Tuggener, dans l’univers de l’usine de l’entre-deux guerres. Après l’image idéalisée et ultra colorée (qui nous pousse à sourire) d’une société encline au consumérisme, mise en scène par la société Kodak (-voir l’article-), place au noir et blanc… Nous voici plongés dans la vision d’un monde sombre et puissant où les visages tannés par l’effort croisent la légèreté des mouvements féminins.

Montpellier magazine - Jacob Tuggener au Pavillon populaire de Montpellier - FABRIK une épopée industrielle - photographie de BertiLes séries de photographies présentées ici ont été commanditées afin de valoriser la puissance et le modernisme de la machinerie de l’époque. Ces clichés devaient uniquement être conçus pour mettre en exergue la force des outils de production. Ces derniers sont toujours présentés propres et rutilants, comme extraits de tout contexte de travail. L’homme (en l’occurrence l’ouvrier) n’est essentiellement présent que pour faire valoir le gigantisme de ces machines. Pourtant, quand on découvre ces images, c’est une autre vision qui nous apparait, un nouveau regard sur la photographie industrielle.

Montpellier magazine - Jacob Tuggener au Pavillon populaire de Montpellier - FABRIK une épopée industrielle - photographieL’artiste Jakob Tuggener ne nous raconte pas l’usine des années 1930 à 1950, mais son usine. Il focalise son attention sur les hommes, leurs conditions de travail et l’atmosphère des lieux (sans mettre de côté sa fascination pour le mouvement des machines, le bruit, la chaleur des fonderies…). Les ouvriers sont présentés dans leur individualité, leurs visages fatigués, leurs corps enduits de sueur et de suie. C’est l’emprise et l’effet des machines sur l’homme qui sont, ici, couchés sur papier. Leur silence et l’intensité de leur regard laissent transparaitre l’épuisement dû aux cadences infernales des machines et du travail à la chaine.

Montpellier magazine - Jacob Tuggener au Pavillon populaire de Montpellier - FABRIK une épopée industrielle - photographies de portraits ouvriersL’expressionisme dans la travail photographique de Jakob Tuggener : en parcourant l’exposition, on ne peut faire abstraction de l’influence de ce courant sur l’artiste. Ses images sont délibérément contrastées et recadrées, mettant alors un détail en premier plan qui va transformer le sens initial des scènes photographiées afin d’exprimer son propre ressenti, sa perception sur le sujet. Les tirages deviennent plus expressifs et intenses, accentuant la réaction émotionnelle qu’ils provoquent chez le spectateur.

Montpellier magazine - Jacob Tuggener au Pavillon populaire de Montpellier - FABRIK une épopée industrielle - photographie des detailsL’Homme au cœur de l’image. Dans ses photographies, l’artiste se concentre à trouver les moindres signes d’humanité au détour des scènes éprouvantes, représentant le travail à la chaine, dans les ateliers, les entrepôts… Il nous montre la dureté du monde industriel et le risque de déshumanisation qu’engendre le progrès toujours grandissant des machines de production. La série de portraits des ouvriers est tout simplement magnifique et criante de vérité. Ces photographies expriment avec beauté le véritable reflet des conditions de vie ouvrière.

Si vous aimez Les temps modernes de Charlie Chaplin et Métropolis de Fritz Lang, vous allez certainement adorer cette exposition.

FABRIK : UNE ÉPOPÉE INDUSTRIELLE 1933 – 1953
Au Pavillon populaire, esplanade Charles de Gaule, Montpellier.
Jusqu’au 18 octobre 2015, du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 14h à 19h, entrée gratuite.
Publicités

2 réflexions sur “Les trois-huit au Leica

  1. Pingback: Tous les plans cul… d’octobre 2015 | MONTPELLIER MAGAZINE

  2. Pingback: Tous les plans cul… de septembre 2015 | MONTPELLIER MAGAZINE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s